fbpx

1 – Prendre conscience de sa négativité

Comme je vous l’ai dit, la négativité vient soit de l’extérieur, soit de nous-même. Nous devons donc apprendre dans un premier temps à l’identifier.

Chaque fois que l’on se surprend à être négatif, à se plaindre, à faire la victime, à avoir peur, on peut se dire:

« Ok là je viens d’être négatif. Je sais que cela ne m’aide pas du tout. Au contraire, je sais maintenant qu’être négatif empire la situation. Comment je pourrais faire pour être plus positif là tout de suite? »

2 – Accepter votre négativité, puis transformez-là en positif

Donc vous venez d’identifier une pensée négative. Vous ne la repoussez pas, vous l’acceptez, mais vous prenez tout de suite la décision de chercher du positif.

L’objectif étant de remplacer une pensée négative en pensée positive.

Exemple:

Vous vous levez et vous voyez qu’il pleut.

Là, une pensée négative arrive: « Trop nul, il pleut, ça va encore être une journée de … »

STOP

Vous venez de prendre conscience de la négativité, et vous cherchez tout de suite à la remplacer par du positif :

« Ok là j’étais en train d’être négatif… le positif c’est quoi ici? qu’est-ce que je peux faire aujourd’hui.. peut-être ranger ce placard qui attend depuis un moment que j’y mette de l’ordre . »

Vous voyez le principe?

Être négatif, ce n’est pas une fin en soit, tant que vous continuez à mettre en place le positif.Petit à petit, vous vous rendrez vite compte à quel moment la négativité surgit, et vous aurez donc la capacité de lui dire “non merci, je n’ai pas besoin de toi “.

 3 – 5 choses positives en fin de journée:

Voici un autre exercice qui a le même objectif : vous apprendre à voir du positif là où vous n’en voyiez pas avant. À la fin de chaque journée, notez sur un carnet 5 choses positives qui vous sont arrivées pendant la journée.

Si l’exercice vous paraît périlleux, cherchez bien, il y forcément des évènements positifs qui se sont produits.

Il faut parfois un peu de temps avant de prendre conscience des moments positifs qui ont eu lieu. Mais plus vous pratiquez, et plus vous les voyez.

Le positif est bien autour de vous, ouvrez grand vos yeux pour le voir!!

A très bientôt.

Stéphanie

Suivez-moi

stephanie bouzy

Je crois en mon grain de folie qui me permet de voir des paillettes partout. Je crois que les câlins sont des moments magiques. Je crois que la vie peut être pleine de rires, de joies. Je crois tout simplement en la magie de la vie.
Suivez-moi

Pin It on Pinterest