fbpx
3 étapes pour dépasser ses pensées négatives

3 étapes pour dépasser ses pensées négatives

Suivez-moi

stephanie bouzy

Je crois en mon grain de folie qui me permet de voir des paillettes partout. Je crois que les câlins sont des moments magiques. Je crois que la vie peut être pleine de rires, de joies. Je crois tout simplement en la magie de la vie.
stephanie bouzy
Suivez-moi

Maintenant que vous me suivez depuis quelques temps, vous avez pu remarquer que la possitivité fait partie entière de ma vie (avec mon incorrigible âme d’enfant 🙂 ). Mais je suis comme tout un chacun, il m’arrive de me laisser envahir par des pensées négatives.  Ces pensées m’emmènent parfois dans un tourbillon indomptable, qui me donne juste l’envie de ne rien faire. 

Un sentiment de découragement, de lassitude, et un manque d’envie débarque tout à coup.

 Ce qui est terrible avec ces émotions? : dès que l’une d’elle arrive nous nous focalisons dessus et en oublions tout le reste (exit la pensée positive).

Je vous avez déjà fait un article sur 5 étapes pour être heureux. Aujourd’hui nous allons délaisser la pire de celles-ci, la plus corriace, celle qui s’ancre en nous et que l’on a bien du mal à faire partir : la négativité.

En trois petites étapes nous allons pouvoir dire byebye à cette mauvaise habitude, elle est pas belle la vie?! 🙂

Parce que oui, penser de façon négative est une habitude qui s’installe facilement. Mais ce qui est magique c’est que nous pouvons aussi désinstaller cette habitude et vaincre nos pensées négatives.

1/ Avoir conscience de ses pensées négatives

Pour réussir à se libérer de ces schémas, il faut avant tout les voir, les nommer et les analyser. En prendre conscience est essentiel, même si ce n’est pas chose facile, car cela nécessite de remettre en question nos habitudes et de réfléchir à ce que l’on pense.

Mais c’est aussi le premier pas qui changera tout. Lorsque vous réussirez cela, le processus sera enclenché.

Il va donc falloir identifier ces moments où, par exemple, vous vous dites « quelle idiote je suis ! » ou « je ne suis douée pour rien ». Demandez vous pourquoi vous vous dites cela. Est-ce réel ou est-ce que vous dites ça sous le coup de la colère, du stress ou du manque d’estime et de confiance pour vous-même ?

Dans tous les cas stoppez cela tout de suite!

Imaginez que vous êtes votre meilleure amie, vous diriez-vous cela ? Bien sûr que non. 

Cette pensée n’est pas vous en tant qu’individu mais une simple habitude, un instinct de survie du moment.

 

2 / Mener son esprit sur une chose positive

Plutôt que de concentrer votre esprit sur cette chose négative, regardez autour de vous et cherchez quelque chose de positif.

Dans n’importe quelle situation vous trouverez toujours, je vous l’assure, un brin de bonheur.

Par exemple, lorsque vous rentrez d’une journée chargée et épuisante, prenez le temps de regarder ce qui se passe autour de vous. C’est parfois un petit rien qui met du baume au cœur.  Votre enfant qui prend son goûter, un oiseau posait sur une branche, votre chéri dont vous remarquez une de ses petites mimiques qui vous font rire…prenez le temps de voir ce qu’il se passe autour de vous. 🙂

3 / Inventer ses souvenirs de bonheur

La meilleure façon de combattre des pensées négatives et de faire en sorte d‘accumuler le plus de souvenirs positifs que possible afin d’être quasiment immunisé contre ces petites pensées destructrices. Pour chaque épisode de joie dans votre journée, prenez 20 secondes pour pleinement ancrer en vous les émotions qu’il vous apporte. Essayez de faire cela instantanément, c’est à dire au moment où ces moments de joie surviennent, mais aussi le soir avant d’aller dormir.

Cela va permettre de t’envoler au pays des rêves sur une note de bonheur mais aussi de pleinement les intégrer dans ta mémoire puisque le sommeil favorise les souvenirs.

Bonus personnel 🙂 : j’écris régulièrement dans mon cahier du bonheur les événements positifs qui ont lieu. Grâce à cela, je peux, quand je le désire, me rappeler ce qu’il s’est passé, et bien souvent, cela me fait sourire. 🙂 

J’espère que ces précieux conseils vous seront utiles, et si vous souhaitez avancer en autonomie vous pouvez vous procurer mon livre « réveillez la magie qui est en vous! ».

Prenez plaisir dans vos pensées positives.

A très bientôt

Gratuit : extrait du guide de la pensée positive

* Des conseils et des astuces pour mettre en pratique immédiatement la pensée positive.

* Un guide à la portée de tous avec des exercices simples.

* Prenez conscience de vos pensées pour avancer sereinement.

10 solutions vers le bonheur

10 solutions vers le bonheur

Suivez-moi

stephanie bouzy

Je crois en mon grain de folie qui me permet de voir des paillettes partout. Je crois que les câlins sont des moments magiques. Je crois que la vie peut être pleine de rires, de joies. Je crois tout simplement en la magie de la vie.
stephanie bouzy
Suivez-moi

1- Se concentrer sur l’essentiel :

Lorsque l’on a des contraintes, des obligations, nous sommes tentés de les repousser.

On  les remplace par d’autres taches, moins importantes ou qui pourraient être gérées différemment.

Par exemple, à quoi bon vérifier ses mails persos plusieurs fois par jour ou pire se connecter sur les réseaux sociaux ou tout autre divertissement lorsque l’on a des choses importantes à faire!!!

Si nous cumulons le temps dispersé ainsi dans la journée, nous nous rendons vite compte à quel point nous perdons de précieux instants. 

2- Se simplifier la vie, c’est aussi arrêter de trop s’informer :

Intéressez-vous à ce qui vous est nécessaire. Évitez de perdre trop de temps à vous éparpiller, concentrez-vous sur l’essentiel. Faites ce qui est important pour avancer, informez-vous sur ce qui vous est utile et non « futile » 🙂 .

3- Faire une seule chose à la fois:

Pour être productif(ve), nous sommes parfois sur tout les fronts en même temps, on veut tellement bien faire que l’on s’éparpille !!

Il est préférable de FAIRE UNE CHOSE A LA FOIS et de bien la faire.

“Courir plusieurs lièvres” donne le SENTIMENT DE NE RIEN AVOIR ACCOMPLI… 

Investissez dans un agenda ou un bullet journal, et organisez-vous, inscrivez les choses à faire et avancez.

4- Faire de la place permet de se simplifier la vie

Videz vos placards! A quoi bon collectionner juste pour au cas où?! 🙂

Votre lieu de vie correspond à votre esprit, alors libérez ce qu’il y a autour!

A t-on vraiment besoin de 10 sacs à main pour être heureuse, d’une salle de bains remplie de maquillage, d’armoires remplies de vêtements ? D’une part cela ne nous permet pas d’être mieux habillés, au contraire, malgré la profusion de vêtements on aura tendance à mettre toujours les mêmes. Idem pour le maquillage..(à quoi cela nous sert t-il d’avoir une tonne de fonds teints, ricils etc…) Pareil pour les meubles et les bibelots… 

UNE MAISON SURCHARGÉE étouffe notre intellect, sans parler du ménage qu’il faut faire après !!

5- N’acheter pas trop :

Pour ne pas avoir de maison surchargée il faut ralentir les achats! Posez vous la question EST- CE QUE J’EN AI VRAIMENT BESOIN, est-ce vraiment nécessaire… Pour cela, on stoppe les achats compulsifs….Si on désire acheter un article, on se laisse une journée de réflexion… juste histoire de voir si l’envie est toujours là le lendemain !!! 

Listez ce dont vous avez vraiment besoin et achetez en fonction de ce qui est nécessaire

6- Se simplifier la vie c’est savoir dire non :

Pourquoi dire « oui » tout le temps? Nous avons le droit de ne pas avoir envie, si cela ne correspond pas à nos idées … On peut tout simplement dire non. Cela s’apprend ; Il faut se déculpabiliser et reconnaître que nous ne pouvons pas toujours être d’accord avec les autres… 

Il n’y a rien de plus inconfortable, voir dérangeant que de faire des choses dont on n’a pas envie!!!

 

7- Éliminer ce qui n’est pas cohérent avec nos valeurs :

Pour faire plaisir à ses parents, à sa famille ou juste aux yeux de la société, on va faire des actions, des choix qui ne nous correspondent pas toujours. Il est essentiel de ne pas se trahir et de respecter SA VÉRITABLE  NATURE. Dans ce cas là, tout semble tellement plus facile et plus aisé… 

C’est en se respectant que l’on simplifie notre vie 

8- Désencombrer sa vie :

Eliminer ce qui est devenu inutile, ou trop superficiel. 

Ce qui n’est plus en accord avec vous, ne doit pas rester près de vous. Que ce soit un bien matériel, des personnes que vous fréquentez mais dont vous n’êtes plus sur la même longueur d’ondes, ce qui est « lourd » à supporter doit être allégé.

9- Aller vers des choses simples :

Avec le temps, on se rend compte que les choses qui apportent le plus de bonheur, sont des choses accessibles à tous !! Un bien matériel apporte un bonheur éphémère… BIEN SOUVENT CE SONT LES CHOSES LES PLUS SIMPLES…Regarder un coucher de soleil, observer la nature, jouer avec ses enfants, manger un œuf à la coque avec des mouillettes ..

Il est là le bonheur!

10 – Choisir peu, mais des choses qui nous correspondent :

CELA REJOINS LA THÉORIE DU DÉSENCOMBREMENT..Au lieu d’avoir beaucoup de choses on choisi des choses mais en plus petite quantité et avec beaucoup de valeur. Ce sont des choses pour lesquelles ON ÉPROUVE DES SENTIMENTS FORTS!!!  Si je choisis de m’acheter un nouveau manteau, il faut que je sois vraiment heureuse de l’avoir… De même pour les personnes qui nous entoure.. ON DOIT SÉLECTIONNER NOTRE ENTOURAGE !! Ce n’est pas la quantité qui compte mais la qualité… Il faut se poser la question à chaque fois que l’on doit prendre une décision, si petite quelle soit .. Es ce que j’en ai vraiment envie ????

Se simplifier la vie, c’est en fait aller à l’essentiel 

LA SIMPLICITÉ MÈNE AU BONHEUR…

Désencombrer votre vie, soyez des sceptiques positifs, essayez et vous verrez comme on se sent léger, aérienne !! Il est parfois bien difficile de faire front aux aléas de la vie, alors concernant les choses que l’on peut contrôler il faut se détacher du matériel car l’essentiel réside ailleurs.

Gratuit : extrait du guide de la pensée positive

* Des conseils et des astuces pour mettre en pratique immédiatement la pensée positive.

* Un guide à la portée de tous avec des exercices simples.

* Prenez conscience de vos pensées pour avancer sereinement.

5 étapes pour être heureux

5 étapes pour être heureux

Suivez-moi

stephanie bouzy

Je crois en mon grain de folie qui me permet de voir des paillettes partout. Je crois que les câlins sont des moments magiques. Je crois que la vie peut être pleine de rires, de joies. Je crois tout simplement en la magie de la vie.
stephanie bouzy
Suivez-moi

Il n’est pas si évident de ne pas se comparer aux autres. Notre société nous incite pourtant à le faire, et ce, dès le plus jeune âge.

Quotidiennement, sans nous en rendre compte,  nous nous comparons aux autres pour nous évaluer , nous valoriser , nous rassurer ou pire encore, pour nous dévaloriser.

“Si seulement j’avais l’argent qu’il a … Si seulement j’étais aussi belle qu’elle …. Si seulement j’avais leur capacité … Alors je serais heureuse.”

Nous comparons notre emploi ,  notre situation financière , nos relations , notre apparence physique…

Le résultat : nous réduisons notre estime de nous-même, et nous créons des sentiments négatifs à l’intérieur de vous.

De telles comparaisons sont courantes , et nous les faisons tous. 

 Ne serait-il pas plus agréable de vivre vos rêves et d’arrêter de vous comparer aux autres?! Pourquoi? Parce que vous êtes UNIQUE ! 🙂

Etape 1 : prendre conscience que cela ne mène à rien

Il y a une chose à ne pas oublier : si vous restez dans ce mode de fonctionnement, vous trouverez toujours quelqu’un qui fera mieux que vous.

Pourquoi? Parce que c’est tout simplement votre égo qui prend le dessus. Cette petite voix qui vient saboter ce qui vous souhaitez mettre en place. L’ebook « Réveillez la magie qui est en vous » reprend d’ailleurs quelques exercices à ce sujet. 

Ne laissez pas votre mental vous prendre en otage, et comprenez que se comparer ne vous mènera nulle part.

 

Etape 2 : les réseaux sociaux peuvent être une très bonne source

Connectez-vous sur des sites sources d’inspiration. Vous avez pu voir sur ma page facebook ou instagram que je publie régulièrement des idées positives. Je suis loin d’être la seule à faire cela. Inspirez-vous sur des pages qui vont booster votre énergie, qui donnent des conseils inspirants, ou encore mieux, si besoin, qui développent votre créativité.

 

Etape 3 : s’accepter tel que l’on est.

Rappelez-vous , que vous êtes Unique, et que c’est cette Unicité qu’il est important de développer et de prendre conscience. Acceptez vos imperfections, transformez-les en force, et faites-en une de vos qualités 🙂 . La perfection n’existe pas, ne l’oubliez pas.

 

Etape 4 : penser à ce que vous avez

Au lieu de vous comparer aux autres personnes, créez l’habitude de vous comparer à vous-même.  Repensez à ce que vous avez accomplis cette année, les progrès que vous avez réaliser pour atteindre vos objectifs.

Cette habitude a l’avantage de créer de la gratitude , de l’appréciation et de la gentillesse envers vous même en observant à quel point vous avez évolué , les obstacles que vous avez surmontés et les bonnes choses que vous avez faites.

Tenez un carnet du bonheur, et notez régulièrement dessus tout ce qui vous est arrivé de positif. Le moindre petit détail peut prendre de grandes importances lorsque vous le relirez.

Je recommande vivement son utilisation dans mes différents ebooks, car il est vraiment un excellent outil pour avancer et prendre conscience de son évolution.

 

Etape 5 : Inspirez vous de modéles

Pourquoi ne pas inverser les choses? 

Au lieu de vous comparer aux autres , soyez inspiré par les autres. Voyez les autres comme des modèles à suivre pour vous apprendre et vous inspirer. Vous disposez de grandes ressources qui ne demandent qu’à éclore, mettez votre énergie en action pour avancer, et non vous ralentir. 

Pour cela, entourez-vous de bonne personne,  de personne qui vous encourage , qui vous pousse vers le haut.

Concentrez-vous sur vos rêves, sur la façon dont vous allez parvenir à les réaliser. Ce qui importe , c’est votre bonheur.

Je vous souhaite de belles pensées positives.

Stéphanie

Gratuit : extrait du guide de la pensée positive

* Des conseils et des astuces pour mettre en pratique immédiatement la pensée positive.

* Un guide à la portée de tous avec des exercices simples.

* Prenez conscience de vos pensées pour avancer sereinement.

Comment trouver son ikigai

Comment trouver son ikigai

Suivez-moi

stephanie bouzy

Je crois en mon grain de folie qui me permet de voir des paillettes partout. Je crois que les câlins sont des moments magiques. Je crois que la vie peut être pleine de rires, de joies. Je crois tout simplement en la magie de la vie.
stephanie bouzy
Suivez-moi

L’art de vivre japonais

On peut traduire « Ikigai » par « Joie de vivre » ou « Raison d’être ». Mais pour bien comprendre cette notion, il faut aller encore plus loin. À près de 10.0000 kms de la France, au Pays du Soleil levant ! Là-bas, l’Ikigai est une véritable philosophie, un art de vivre…

La raison de se lever le matin ! 

Pourquoi trouver son ikigai

A l’heure d’aujourd’hui, nous avons tendance  à vivre de manière à gagner plus d’argent, à plaire à plus de monde, à correspondre aux critères de réussite que l’on nous a enseigné. Mais cela nous rend-il vraiment heureux(se)?

La vie est vécue maintenant à cent à l’heure. Ce qui engendre des changements de vie radicaux, des reconversions professionnelles, des départs pour des voyages autour du monde décidés à la dernière minute, etc. Ceci est très positif, car nous cherchons à donner du sens à notre vie.  

Comme l’explique Christie Vanbremeersch dans son ouvrage Trouver son Ikigaï, nous avons chacun et chacune une mission de vie.

Cette raison d’être nous est propre, elle ne peut ne correspondre qu’à nous-même, et c’est pourquoi nous nous sentons parfois en décalage avec ce que la société attend de nous.

Souvent, cette mission de vie est liée au métier que nous exerçons. De nombreuses personnes tentent sans cesse d’équilibrer vie privée et vie professionnelle sans pour autant être épanouies.

C’est une prise de conscience qui permet de reprendre la bonne direction dans sa vie, d’en devenir acteur ou actrice. En se demandant ce que nous voulons vraiment, nous prenons nos responsabilités sur la vie que nous menons, nous décidons de ne plus subir un emploi qui ne nous satisfait pas, nous nous éloignons de cercles ou de personnes qui ne résonnent plus avec nos valeurs profondes et essentielles et nous nous dirigeons vers ce qui nous fait vraiment vibrer.  

Nous nous mettons en route vers notre joie de vivre!

Comment trouver son ikigai ?

Finalement, trouver son Ikigaï ne demande pas spécialement de faire appel à des exercices bien compliqués. Cependant, il est indispensable de se prêter au jeu de l’introspection, de vouloir apprendre à mieux se connaître, être prêt(e) à aller au fond de soi, en toute honnêteté et en toute transparence.

Personne n’est là pour vous juger, vous faites cette démarche par vous même et pour vous même.

Vous allez voir, cela est très simple. Commencez par vous placer dans un état d’esprit apaisé et serein. L’idéal est de vous y consacrer après une balade en forêt, une méditation, ou une séance de sport qui vous a vidé l’esprit des pensées parasites.

Ensuite, vous pouvez prendre de quoi écrire: un joli carnet (votre carnet du bonheur si vous en avez un), une feuille, et un stylo de votre choix.

 

INSTALLEZ VOUS CONFORTABLEMENT, NOTEZ ET RÉPONDEZ À CES 4 QUESTIONS:

  • Ce que j’aime faire ? Ce qui me fait vibrer, ce que je pourrais faire pendant des heures sans voir le temps passer… lâchez-vous, n’hésitez pas à écrire tout ce qui vous passe par la tête, sans chercher à trop intellectualiser.
  • Le monde a besoin de quoi ? D’une part ce que nous pensons nécessaires au monde (la liberté, le besoin d’apprendre…), et d’autre part la contribution qu’on a envie d’apporter au monde et aux gens (nourrir, soigner, transmettre un savoir, etc.)
  • Mes talents, mes dons ? dans quoi je suis doué(e) ? Ces talents ne sont pas forcément artistiques, cela peut aussi bien être la cuisine, le bricolage, la couture, ou des choses en rapport avec un métier. Il s’agit également de ce que les gens disent de nous et ce pourquoi ils ont tendance à nous demander de l’aide au quotidien.
  • Ce pour quoi je peux être payé ? Ce pour quoi je pourrais travailler gratuitement par passion, ou que je pourrais payer pour le faire. Pour lequel je peux demander tout de même une rémunération à terme.

Vous pourrez ainsi déterminer votre passion, votre vocation, votre mission, et la profession possible au sein duquel se niche votre Ikigaï.

Parfois, après cet exercice, ce qui ressort peut avoir l’air farfelu et nous laisser percevoir un métier qui n’existe pas par exemple. N’est-ce pas là l’occasion de créer son propre métier. Je vous conseille vivement de ne pas écouter les autres et de suivre vos rêves coûte.

Caroline a osé franchir ce cap, vous pouvez retrouver son témoignage ici.

Si vous souhaitez trouver votre voie,  je reste à votre disposition pour une rencontre en direct sur la plage ou par skype et vous accompagner dans la bienveillance à la rencontre de vous-même.

Je vous souhaite de belles pensées positives.

Stéphanie

Gratuit : extrait du guide de la pensée positive

* Des conseils et des astuces pour mettre en pratique immédiatement la pensée positive.

* Un guide à la portée de tous avec des exercices simples.

* Prenez conscience de vos pensées pour avancer sereinement.

Caroline est sortie de sa zone de confort

Caroline est sortie de sa zone de confort

Suivez-moi

stephanie bouzy

Je crois en mon grain de folie qui me permet de voir des paillettes partout. Je crois que les câlins sont des moments magiques. Je crois que la vie peut être pleine de rires, de joies. Je crois tout simplement en la magie de la vie.
stephanie bouzy
Suivez-moi
J’ai eu le plaisir de faire une petite interview de Caroline, de « Poudre d’étoile fait main », qui a suivi mes ateliers, et qui depuis, a bien évolué!

Caroline peux-tu nous en dire un peu plus sur ce qu’il s’est passé dans ta vie?

Voilà comment tout à commencer ….En Février 2018, je prenais la décision de me lancer dans l’aventure de la création du fait main. Ma fille étant petite, j’avais du mal à concilier ma vie de maman, et le fait de travailler dans le commerce. J’étais dans le domaine de la décoration et de l’événementiel. Ce fût un vrai challenge parce que je découvrais le monde de la couture. Je suis une autodidacte. Mon atelier est devenu mon antre où il m’arrive d’y travailler la nuit car j’apprécie le calme. J’essaie de créer… souvent c’est le feeling qui parle pour l’association des tissus et des finitions.
Ses créations sont uniques et authentiques !

Quelles difficultés as-tu eu durant ce changement?

Mes difficultés ont été de tout gérer entre les paperasses administratives, de trouver un équilibre entre coudre en sachant que c’est vraiment une reconversion car je n avais jamais cousu de sacs ou autres avant, juste des ourlets !

Chercher des clients car je n ai pas de boutique juste ma page facebook. Il fallait que je me fasse connaître. Il a fallu tout mettre en place : logo, publicité, site fb, photos de mes réalisations ….les débuts ont été un peu laborieux mais je me sens dans mon élément.

J ai gagné en autonomie pour m occuper un peu de moi, en reprenant le sport, voir mes amis pour déjeuner tranquillement car je peux aménager mes horaires entre ma vie de maman, de femme, de mam entrepreneur.

Donc les ateliers sur le coaching ensoleillé  ont été utiles pour sortir de ta zone de confort? 🙂

Oui ça m a permis d avancer…de positiver … 🙂

J’avais besoin de changement, et je suis heureuse des décisions que j’ai prises, car moi je me sens mieux et c est ce qui compte. 

Maintenant je suis à l’aise avec moi-même et heureuse dans mon atelier. Fière de moi et de mes décisions, et surtout je prends plaisir à réaliser toutes mes créations !

Voilà un exemple de ce qui peut se passer lorsque l’on franchit le cap de sortir de sa zone de confort!

Vous pouvez voir ses créations et rejoindre sa page Facebook ici.

Sortir de votre zone de confort vous tente mais vous ne savez pas comment faire?

Vous pouvez soit me contacter ou si vous souhaitez avancer en autonomie vous procurer mon livre « réveillez la magie qui est en vous! ».

Prenez plaisir dans vos pensées positives.

A très bientôt

Stéphanie

Gratuit : extrait du guide de la pensée positive

* Des conseils et des astuces pour mettre en pratique immédiatement la pensée positive.

* Un guide à la portée de tous avec des exercices simples.

* Prenez conscience de vos pensées pour avancer sereinement.

La liberté émotionnelle

La liberté émotionnelle

Suivez-moi

stephanie bouzy

Je crois en mon grain de folie qui me permet de voir des paillettes partout. Je crois que les câlins sont des moments magiques. Je crois que la vie peut être pleine de rires, de joies. Je crois tout simplement en la magie de la vie.
stephanie bouzy
Suivez-moi

Accéder à la liberté émotionnelle

Les émotions sont le fantôme du passé. Là où notre attention va, notre énergie va. Accéder à la liberté émotionnelle, c’est être heureux et créateur de son futur.

Vous n’êtes pas vos émotions, ni vos pensées : elles appartiennent au passé. En apprenant à ne plus donner votre attention à ces énergies, vous devenez de plus en plus libre, dans le présent, et créateur de votre vie.

 Nous sommes « des accrocs » aux émotions du passé

Nous avons souvent l’habitude de vivre notre vie d’une manière inconsciente.

95 % de nos comportements sont des programmes inconscients, qui proviennent bien souvent de nos moments passés. L’inconscient, c’est simplement ce que nous avons construit à partir du passé et dont nous n’avons plus conscience.

Disons que par le passé nous avons vécu une certaine émotion. Nous avons alors ouvert les yeux et pris en compte la source de cette émotion, et déduit que cela en était la cause. Nous avons tiré des conclusions de ce « souvenir », des pensées, qui sont désormais des croyances.
Nous sommes alors conditionnés à vivre une certaine émotion dans certaines situations et à penser certaines pensées.

Durant notre vie, nous passons notre temps à revisiter et réaffirmer ces émotions et pensées du passé. Tout simplement car la situation qui les a causé n’est pas vraiment résolue en nous, et qu’une certaine énergie est bloquée dans le temps, à l’intérieur de nous.
Alors, lorsque nous vivons une certaine situation dans le présent, nous la percevons à travers nos croyances et nos émotions du passé. Nous réaffirmons donc sans cesse nos émotions.
Les émotions négatives deviennent de vraies addictions : nous les réaffirmons sans cesse alors qu’elle nous font du mal. Nous les justifions, leur trouvons des raisons, et même les défendons.

Grand nombre de comportements, relations et addictions sont en fait liées à des addictions émotionnelles. C’est à dire que derrière le besoin physique se trouve un besoin émotionnel. Celui de réaffirmer, vivre et ressentir ces émotions auxquels nous sommes attachés et même enchaînés.

Si nous prenions du recul, et considérions réellement la conséquence positive du fait de s’énerver, d’être en conflit, de juger, de prévoir, nous nous apercevrions qu’il n’y en a aucun. Il n’y a aucun bénéfice au fait d’être dans nos émotions.

Les émotions sont le fantôme du passé, et nous y sommes addicts sans même nous en rendre compte. En fait, nous croyons être nos émotions, nous croyons que nos émotions définissent notre identité, notre personnalité. Alors, nous les couvons, les protégeons, les honorons.
La réalité est que nous ne sommes pas nos émotions, ni nos pensées. Nous sommes la conscience qui observe, qui vit, qui expérimente, qui ressent et qui a conscience. Les émotions sont le reliquat des expériences passées, et n’ont aucun autre but que de nous y attacher. Se libérer du passé c’est se tourner vers le futur, c’est se tourner vers soi, c’est devenir créateur de sa vie.

Êtes-vous prêt à le reconnaître?

Car si oui, vous pourriez vous en libérer, et profiter en échange d’une vie heureuse et libre !

Prendre conscience de l’émotion

Une émotion, c’est un signal du corps qui prévient que notre état d’alignement n’est pas optimal. Quand nous avons une émotion, c’est littéralement notre corps qui nous dit que quelque chose ne va pas. L’émotion est représentative de notre état d’être.

La plupart des gens occultent leurs émotions, simplement car ils ne comprennent pas leur nature. Être connecté à ses émotions est totalement fondamental lorsqu’il s’agit d’évoluer. En effet, les émotions sont notre guidance intérieur, notre GPS interne, notre compas. Sans elles, nous voguons au gré de la vie sans direction claire.
S’il y a une chose que vous devriez écouter, ce sont vos émotions. Elles portent l’information de ce que vous occultez ou ce sur quoi vous êtes désaligné. Aucune autre source d’information ne pourrait être plus fiable.
Et oui! Vos émotions sont vos émotions, elles sont votre guidance objective de votre monde subjectif. Chacun a un monde subjectif qui lui est propre.

En fait, les émotions nous indiquent lorsque nous sommes déconnectés de l’instant présent.

Par exemple :
Exemple 1 : Je suis à une fête, entouré de gens qui s’amusent. Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Je me sens triste car je ne me sens pas intégré, j’ai l’impression de ne pas appartenir au groupe dans lequel je suis. Je me sens exclu et inexistant, et cela me rend triste, en colère. Je passé à côté de l’instant présent.
    Énergétiquement, intérieurement, je suis connecté à une part de moi qui est dans le passé, je m’identifie à elle, et je revisite le présent à travers elle. Je ne vois pas la situation telle qu’elle est, mais je la vois à travers tel que j’étais dans le passé. Je réaffirme mes blessures, mes manques et mes émotions. Je porte mes émotions, je les sens à l’intérieur de moi, dans mon ventre, mon cœur, ma gorge. Je subis mes émotions car je crois qu’elles sont plus fortes que moi. Je me laisse submerger.
  • Je suis dans l’instant présent et je m’amuse.

Exemple 2 : Je me lève le matin. Deux options :

  • Au réveil, je suis comme remis à zéro. Deux secondes après m’être éveillé, les yeux ouverts, je ressens un poids sur le cœur. Je pense à ce que je n’ai pu faire hier et qui m’attend. Je pense à tout ce que je dois faire aujourd’hui. Je ressens de la frustration. Je suis en colère de me sentir mal. Je me sens alors encore plus mal, et tourne en boucle sur des pensées qui amplifient ce sentiment. Je trouve un responsable (mon conjoint, mon boss, mon voisin, ma mère), et me sens victime. J’ajoute alors un peu de culpabilité. Puis, je suis triste car je dois me forcer à me lever et aller vivre cette journée que je prévois vide de sens et de positif. Je me sens alors déprimé. Je pense alors d’autres pensées déprimantes. Je me sens alors encore plus déprimé.
    J’affirme et réaffirme toutes ces émotions que j’ai l’habitude de vivre chaque matin. Je me sens alors moi-même, oh oui que c’est bon !!! Ca y est, je suis dans mes émotions négatives, en terrain connu, comme je me sens en sécurité…
  • Je suis tourné vers le futur, vers ce que je peux réaliser aujourd’hui, vers les émotions positives qui m’attendent et vers mes sensations agréables de la journée. Je me connecte à tout ce qui m’attend de bon, je me branche à cette énergie qui me donne envie de me lever.

En fait, là où notre attention va, notre énergie va.
Si nous pensons au passé, consciemment ou inconsciemment, nous y sommes connecté et notre énergie s’en va. Si nous laissons les émotions du passé immiscer dans notre vie présente, et si nous leur accordons notre présence, alors nous les amplifions et nous nous emprisonnons dans le passé. Nous sommes dans un présent passé. Notre énergie n’est plus dans le présent, elle est désormais dans le passé. Comment pouvons-nous alors être présent à la vie si nous sommes dans le passé ? Comment pouvons-nous vivre des émotions positives et construire une vie optimiste, en succombant à nos émotions négatives ?

Connecter et libérer l’émotion

Le meilleur moyen de ne plus être dans nos émotions c’est simplement de les libérer.

En libérant une énergie de notre être qui est bloquée dans le passé, nous la rendons utilisable dans le présent, nous devenons plus incarné dans l’ici et maintenant, et cette énergie, nous en disposons pour créer notre réalité.

Comment libérer une émotion ?

  1. Reconnaître l’émotion
    Pour libérer une émotion, il faut d’abord en prendre conscience. Prendre conscience, c’est identifier, pointer, reconnaître une certaine énergie qui s’exprime en nous, à travers nous. Il n’est pas toujours important de savoir d’où vient cette énergie et ce qu’elle exprime du passé. Il est surtout important de connecter cette énergie, de la sentir.Par exemple, reconnaître que vous ressentez de la colère, peur, tristesse, … reconnaître et  sentir qu’une partie de vous est absente dans le présent et se trouve dans le passé.
    Si vous ressentez une émotion, c’est forcément que vous êtes dans le passé. Ecoutez votre être intérieur et faites cet effort de sentir et reconnaître cela.
  2. Libérer cette énergie
    Libérer une énergie émotionnelle emprisonnée dans le passé se fait tout seul du moment que vous la connectez. Si vous êtes à l’écoute intérieurement et connectez vraiment votre émotion, une partie de votre conscience « inconsciente » dans le passé devient de nouveau consciente. Si vous vous mettez dans un état d’écoute, d’amour et de présence avec elle, vous permettrez alors à cette énergie de se libérer.
    Voyez cela comme une énergie bloquée dans le temps. Votre conscience peut voyager dans le temps et donner un coup de pouce pour que cette énergie se libère. Vous avez juste à en avoir l’intention. Les yeux fermés en méditation est une bonne manière de le faire.
  3. Affirmer la volonté de sortir de l’émotion
    On peut rester indéfiniment dans une émotion négative. On peut lui trouver des causes, la justifier, l’expliquer. On peut se sentir victime et trouver une bonne raison qui nous déresponsabilise. On peut se lamenter indéfiniment et être une loque qui subit ses émotions. Cependant, ce n’est pas comme cela que l’on crée une vie heureuse. Les faits sont là : l’émotion vous appartient.
    Cela veut dire que vous êtes le seul à pouvoir en sortir. Cela demande de la volonté, de la passion, et d’affirmer intérieurement son pouvoir personnel.
    Un moment donné, il faut savoir dire « STOP ». Il faut savoir ordonner à son corps de changer : « CHANGE! ». Il faut apprendre à créer et sentir ce feu et cette passion qui donne l’impulsion du changement intérieur. Vous pouvez le faire, car tout le monde peut le faire. Et lorsque vous le ferez, vous serez réellement libre émotionnellement.

L’importance du présent

Le meilleur moyen de ne plus être dans le passé, c’est d’être dans le présent.

La méditation est un moyen très agréable et à la portée de tous pour pouvoir vous libérer et ainsi être dans l’instant présent. Méditer, c’est être à l’écoute. A l’écoute de vous-même et de vos émotions.

 Plutôt que de penser au passé, de réactiver des émotions du passé, si vous êtes simplement conscient et présent, alors votre énergie est là, ici et maintenant. Vous pouvez vous en servir pour créer, jouir de la vie, et honorer les moments de bonheur.

La méditation est une pratique merveilleuse pour apprendre à se concentrer sur l’instant présent.

Elle a un impact positif durable et profond :

  • Après avoir médité, on se retrouve entier dans le présent. Notre énergie est concentrée dans l’ici et maintenant. On ne ressent donc plus d’émotion lié au passé ou au futur.
  • Elle crée une habitude inconsciente et profonde dans la personnalité : être dans le présent. Chaque fois que l’on médite, on fait comprendre au corps que l’instant présent est l’endroit d’intérêt. En répétant cette pratique encore et encore, elle se développe comme une capacité, et devient naturelle. La conséquence est que l’on devient de plus en plus présent à la vie, et connecté dans l’instant. On est moins connecté au passé, et on peut créer notre futur.

Pratiquer la méditation est un excellent moyen pour « être », et donc cela permet bien évidemment d’attirer à soi de très bons et beaux moments de vie 🙂

Je vous envoie de belles pensées positives.

Stéphanie

Pin It on Pinterest