fbpx
Le mental dans tous ses étas

Le mental dans tous ses étas

POURQUOI LE MENTAL DANS TOUS SES ÉTATS?!

Lisez la suite et vous comprendrez 🙂

LES DEUX LOUPS, UNE HISTOIRE AMÉRINDIENNE QUI VA CHANGER VOTRE VIE

Votre façon de vivre le monde se trouve dans l’intimité de votre propre esprit. Vous détenez le pouvoir suprême dans votre propre royaume intérieur, il est donc essentiel de prêter une attention particulière à ce genre d’environnement mental que vous créez pour vous-même.

Nos pensées peuvent être notre pire ennemi, si nous n’y prêtons pas suffisamment attention. La création d’une plus grande tranquillité et d’une plus grande confiance dépend de votre capacité à gérer vos pensées car, après tout, cette bataille peut-être gagnée parce que nous avons le pouvoir de choisir ( si, si, vous le savez 🙂 ).

L’HISTOIRE DES DEUX LOUPS

Cette légende amérindienne a résisté à l’épreuve du temps, et pour cause. Célébrée pour sa simplicité et le fait qu’elle soit largement applicable, l’histoire des deux loups résonne avec tous ceux qui la lisent.

Elle nous enseigne essentiellement que la pensée négative est quelque chose de tout à fait normal.
Cependant, nous ne devrions jamais sous-estimer à quel point il peut être dangereux de favoriser un dialogue intérieur négatif.

Les pensées négatives peuvent submerger nos pensées positives, détruisant toutes les bonnes pensées sur leur chemin.

Voici ce que la légende raconte :

Un vieux chef Indien Cherokee utilisa une fable avec deux loups pour enseigner la vie à son petit-fils.

Il commença, « C’est un combat terrible qui se produit entre deux loups. L’un est mauvais, il n’est que colère, envie, tristesse, regret, avidité, arrogance, auto apitoiement, culpabilité, ressentiment, sentiment d’infériorité, mensonges, faux orgueil, sentiment de supériorité et ego. »

Alors que l’autre loup, dit-il «  est bon, et n’est que joie, paix, amour, espoir, sérénité, humilité, bonté, bienveillance, empathie, générosité, vérité, compassion et foi. »

Selon le chef Indien, cette bataille intérieure est vécue par chacun d’entre nous sur cette terre, « Ce combat terrible se passe aussi en toi, et à l’intérieur de chacun. »
Le petit-fils demanda : « Grand-père, lequel des deux loups va gagner? »
Le vieux Cherokee sourit et répondit simplement:« Celui que tu nourris».

Ce qu’il y a dans votre conscience est déterminant ; on récolte ce que l’on sème.

Pour créer un bel environnement intérieur, vous devez devenir le gardien et le protecteur de votre esprit. Modifier ses habitudes mentales et son dialogue intérieur n’est pas une tâche facile. Un arbitre mental conscient est le secret pour le bonheur : n’autorisez que les bonnes sources positives qui vous servent.

En fait, sans une réflexion consciente constante, vous pouvez créer inconsciemment un processus de pensées malsaines.

Entretenir les facteurs de stress et tout ce qui provoque la colère ne favorise pas votre bien-être mental. En fait, la saturation mentale constante de « pensées épuisantes » va rapidement transformer et recâbler votre esprit, pour le pire.

Que diriez-vous de changer tout cela?! Vous avez le pouvoir de changer la qualité de votre conscience.

LE RECÂBLAGE DE VOTRE DIALOGUE INTÉRIEUR : UNE DÉTOX MENTALE.

Notez toutes les « pensées épuisantes » que vous consommez (ce qui inclut tout le matériel qui nourrit votre « mauvais » loup). En les écrivant vous deviendrez conscient de vos habitudes et serez capable d’identifier les aspects de votre vie qui ne vous servent pas.

Pour chaque chose, essayez de l’éliminer ou de la réduire au minimum pendant deux semaines. Vérifiez souvent votre dialogue intérieur. A t-il changé ? Si vous faites les choses comme il se doit, je peux vous garantir que oui!!

EST-CE QUE LE « BON » LOUP GAGNE DU TERRAIN ?

Ce nettoyage mental simple reflète l’histoire des deux loups. En honorant et en respectant la puissance des processus de pensée négative, vous parvenez à gagner stratégiquement la dure bataille du bien-être mental.

Vous souhaitez que je vous accompagne dans cette démarche pour retrouver votre bien-être intérieur et être en accord avec vous-même? Contactez moi  🙂

Je vous souhaite de belles pensées positives.

Stéphanie

 

Comment créer un tableau de visualisation

Comment créer un tableau de visualisation

L’imagination est une force très puissante quand il s’agit de ce qui peut vous motiver et vous inspirer. En vous concentrant sur la façon de créer un tableau de vision, non seulement vous canalisez votre créativité intérieure, mais vous vous autorisez aussi à imaginer ce à quoi vous voulez que votre vie future ressemble.

L’avantage de la création d’un tableau de vision, c’est qu’il s’agit d’un parcours tout à fait personnel. Personne ne peut vous dire comment créer votre tableau de vision à part vous.

Qu’est-ce qu’un Vision Board et comment ça marche ?

 

Un tableau de vision est une représentation visuelle de vos espoirs, de vos rêves et de vos objectifs. L’idée est que si nous mettons physiquement ce que nous voulons dans l’univers, nous serons capables de le créer. Les tableaux de vision sont particulièrement puissants parce qu’ils obligent la personne qui visualise à être claire et décisive sur ce qu’elle veut vraiment, et les images visuelles servent de rappels quotidiens de ce à quoi nous aspirons vraiment.

Les tableaux de vision fonctionnent-ils ? 

 

En aucun cas je ne peux vous dire que les tableaux de visualisation ne fonctionnent pas, puisque je les utiliser régulièrement dans ma vie, et ce, depuis plusieurs années. Que ce soit pour ma vie personnelle ou professionnelle, je prends toujours plaisir à les créer.

 Comment créer un tableau de vision – Le guide en 5 étapes

 

 Vous pouvez créer votre tableau de vision autour d’un thème central, ou vous pouvez mettre en place des images qui vous inspirent à partir de différentes sources. La beauté de cet exercice, c’est qu’il vous appartient.

Tout ce qui compte, c’est que les images et les mots que vous utilisez aient une association positive. Vous voulez pouvoir regarder votre tableau de vision et vous sentir heureux et motivé.

Pour créer un tableau de vision, vous avez besoin de :

Tableau de peinture vierge ou tableau en liège
Marqueurs de couleur
Colle Bâton ou ruban adhésif
Ciseaux
Anciens magazines ou images du web

Gardez à l’esprit que chacun a son propre style. Ce qui suit est un guide étape par étape sur la façon dont je travaille à la création d’un tableau de visualisation, mais n’hésitez pas à adapter le processus à votre style.

Étape 1.

Mettez votre musique préférée en fond sonore et assurez-vous que vous n’avez pas d’urgences immédiates pour permettre une immersion totale dans l’expérience de créer un tableau de visualisation. Si vous le souhaitez, vous pouvez même allumer une bougie délicieusement parfumée ou de l’encens pour vous mettre vraiment l’esprit à l’aise.

Étape 2.

Découpez les magazines et trouvez les images/mots pertinents qui vous inspirent. La première étape consiste plus en un brainstorming qu’en une exécution, alors ne vous retenez pas et ne faites pas trop de filtrage. S’il a l’air attrayant, coupez-le et gardez-le pour plus tard. On ne sait jamais ce dont on peut avoir besoin !

Étape 3.

Une fois que vous avez sélectionné entre 30 et 40 images ou mots, vous pouvez commencer à coller sur votre tableau de visualisation. Vous pouvez continuer à chercher du contenu pertinent dans les magazines, mais le fait d’avoir des choses sur papier vous aidera à lancer la création de votre tableau de visualisation.

Étape 4.

A l’aide des marqueurs, vous pouvez écrire sur les images. Paroles inspirantes, citations, paroles de chansons – tout est permis. Vous pouvez également gribouiller pour mettre l’accent sur certains messages ou images.

 Étape 5.

Une fois que vous avez fini de créer votre tableau de visualisation, placez-le quelque part dans votre espace de vie que vous fréquentez régulièrement.

Personne ne connaît le bon endroit, sauf toi. Si c’est utile, observez vos mouvements à l’intérieur de votre maison pendant un jour ou deux. Il y aura probablement un chemin que vous emprunterez plus souvent… Est-ce de la porte d’entrée à la cuisine ? La cuisine dans la chambre ? Où passez-vous la plupart de votre temps ?

C’est là que vous devriez placer votre tableau de vision pour un effet maximum. Si vous trouvez qu’il ne suffit pas de créer un seul tableau de vision, vous pouvez toujours en faire plus. Vous pouvez en avoir un dans chaque chambre si vous le souhaitez ! La clé, c’est de créer un espace positif pour que vous puissiez y aller mentalement.

Et mon dernier conseil est le suivant : donnez à votre tableau le temps de travailler sa magie. Tu as une vision pour toute une année. Cela ne se fera pas du jour au lendemain. Soyez patientes. 🙂 

 

 

 

Et vous, comment réalisez-vous votre tableau? 😉

Prenez soin de vous et de vos pensées.

Stéphanie

 

 

 

Les conflits intérieurs

Les conflits intérieurs

Lorsqu’il s’agit de prendre des décisions ou faire des changements, nos pensées contradictoires surgissent et viennent semer la confusion dans nos esprits. Vous vous surprenez souvent à détourner la signification des choses, vous recherchez des excuses ou prenez les choses à mal etc. Ces comportements sont les symptômes de batailles que l’on se livre à soi-même et qui nous empêchent d’avancer. Comment résoudre ses conflits intérieurs?

Voici quelques conseils qui vous aideront à mieux les comprendre.

Que vous le vouliez ou non, vos pensées tout comme vos paroles influent sur vos actions. Il est primordial d’apprendre à les maîtriser. Cette tâche n’est pas toujours aisée. Certaines personnes ont beau s’exercer à “penser positif” et pourtant, elles ne peuvent s’empêcher d’être pessimiste et amer. Pas étonnant, elles ont voulu “allez plus vite que la musique” et n’ont pas encore réalisé que ce processus de changement prend du temps.

FAITES LE POINT SUR VOTRE CONDITIONNEMENT

L’une des causes fondamentales des conflits intérieurs est votre conditionnement durant l’enfance. Nous savons tous que les enfants absorbent tout ce qui leur est présenté : les bonnes comme les mauvaises choses. Il se peut que les tensions et préoccupations des adultes qui vous entouraient aient déteintes sur vous.

Posez-vous les questions suivantes:

  • Quel modèle avez-vous eu?
  • Entendiez-vous des phrases comme: « La vie est difficile », « le bonheur n’est réservé qu’à quelques chanceux » « à quoi bon » ?

LAISSER DE CÔTÉ LA RANCŒUR ET LES REPROCHES

Prenez vos responsabilités. Votre vie est votre message au monde. Vous êtes le véhicule de vos propres valeurs, de vos croyances et des vos rêves. Ne gâchez pas cela, avec de la rancœur ou en vous identifiant comme un(e) “malchanceux(se)”.

Inutile de blâmer vos parents ou la société. Ils ne vous rendront pas ce dont vous avez manqué. Vous seul avez le pouvoir de changer les choses, ou du moins changer votre regard sur les gens, les choses, les événements dont vous n’avez pas le contrôle.

NE GASPILLER PAS VOTRE ÉNERGIE

Personne ne peut progresser dans la vie sans accepter de perdre certaines choses ou personnes que l’on croyait acquis. Ces pertes qui nous rendent plus forts et éventuellement nous ouvrent à de nouvelles opportunités. Saisissez ces occasions et ne gaspillez pas votre énergie à ruminer le passé.

Mobilisez plutôt vos énergies à l’amélioration de votre personne, le partage, l’amour et surtout l’entraide. Non parce que « c’est gentil » de votre part, mais parce que vous y gagnez aussi. Ne sous-estimez pas le pouvoir du don et de l’altruisme. C’est ce qui nous lie entre être humain et ce qui nous renforce.

IDENTIFIEZ VOS PENSÉES NÉGATIVES

« Le succès c’est tomber sept fois, se relever la huitième fois »

-Proverbe Japonais.

Notez sur un papier vos pensées négatives et trouvez pour chacune d’elles leurs contraires.

Par exemple : « Je ne fais qu’échouer», « Je ne suis bon à rien» par:  » Chaque expérience me fait grandir »

APPRENEZ À ACCEPTER, VOIRE PROVOQUER LE CHANGEMENT

Combien de fois avez-vous dissimulé vos frustrations pour ne pas troubler votre apparente tranquillité? Personne ne veut vivre dans le mensonge et pourtant, dès que notre sécurité, tant soit-elle illusoire, est menacée, nous montrons les dents!

Malheureusement, cette contradiction nous touche tous. Dans un contexte d’apprentissage d’une activité artistique ou sportive, la consolidation de ses acquis est indispensable. Le problème est le renforcement de sa zone de confort: réticence aux nouvelles idées, résistance au changement,  peur de l’inconnu…

SOYEZ À L’ÉCOUTE DE VOS BESOINS

« Tout ressemble à un clou pour qui ne possède qu’un marteau »

-Abraham Maslow (psychologue américain)

Maslow est le premier à s’intéresser à l’origine de la motivation par la compréhension des besoins constitutifs de la nature humaine. Il est considère comme le père de la psychologie humaniste avec sa fameuse hiérarchie des besoins. Cette théorie sera modélisée plus tard sous la forme d’une pyramide et pour être nommée la “Pyramide de Maslow”.

Nous possédons tous la force et la capacité d’arriver à un niveau d’accomplissement et de réalisation de soi. Pour cela il est primordiale de veillez à satisfaire nos besoins fondamentaux pour ensuite pouvoir passer à la rencontre de besoins plus élevés.

Certaines personnes ne savent pas ce que signifie se sentir en sécurité, d’appartenir, de s’estimer et de s’aimer suffisamment pour se faire confiance ou respecter les autres. Pire encore, d’autres n’atteignent même pas le niveau physiologique.

J’espère que ces quelques conseils vous seront utiles.

Je vous souhaite de belles pensées positives.

Stéphanie

Le sport? pour quoi faire ?!

Le sport? pour quoi faire ?!

J’ai écrit récemment un ouvrage « bien être et sport« , qui permet de se lancer simplement et facilement dans une activité physique régulière, afin de vous apporter une qualité de vie équilibrée.

Je vous donne ici quelques pistes importantes pour comprendre les bienfaits que cela vous apporte.

1. Se muscler

Pour le Pr Pierre Rochcongar, médecin du sport, le constat est simple : « On peut avoir un cœur et des poumons qui fonctionnent parfaitement bien. Mais, sans force, impossible de se déplacer. Or, dès l’âge de 25 ou 30 ans, les cellules musculaires perdent en qualité. Seul l’exercice peut les entretenir. »

2. Mieux respirer

Que l’on soit sportif ou pas, chacun inspire le même volume d’air lors d’un effort physique.

« En revanche, une personne bien entraînée sera moins essoufflée. Elle mobilisera mieux sa cage thoracique et sa fréquence respiratoire sera moins rapide que celle d’une personne sédentaire », explique le Pr Rochcongar.

La différence se mesure en terme de bien-être.  » Un fumeur qui arrête la cigarette, et qui se met à faire de l’endurance, va rapidement se sentir plus à l’aise. Au bout de trois mois d’un entraînement modéré, il passera de 8 ou 9 sur une échelle de fatigue (notée de 1 à 10) à 5 ou 6 « , ajoute-t-il.

3. Un cœur en pleine forme

L’exercice physique régulier ralentit les battements du cœur. Il augmente la capacité de dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui leur permet de transporter plus facilement l’oxygène vers les muscles.

Conséquence : la pression artérielle baisse. C’est la raison pour laquelle le sport est recommandé en cas d’hypertension.

« Les premiers effets vont apparaître en deux ou trois semaines », assure le Pr François Carré, cardiologue et médecin du sport. L’activité physique augmente le “bon” cholestérol (le HDL) et régule la glycémie. Le sucre qui circule dans le sang étant capté par les muscles, l’organisme sécrète moins d’insuline. Pour les diabétiques, c’est le meilleur traitement possible.

4. Renforcer ses os

Notre masse osseuse est constituée à l’âge de vingt ans. L’enjeu, ensuite, est de freiner la perte de densité de l’os. C’est particulièrement important chez les femmes après la ménopause, car la chute hormonale accentue le phénomène. « Tous les exercices vibratoires, comme sauter ou trottiner, sont le meilleur moyen de prévenir l’ostéoporose », dit le Pr Rochcongar.

L’explication est mécanique. Les vibrations permettent aux cellules osseuses de capturer plus efficacement le calcium.

5. Mincir efficacement

Le sport ne fait pas maigrir. En augmentant la dépense énergétique, il aide à perdre du poids… à condition de ne pas reprendre des calories en mangeant n’importe quoi.

C’est la synergie entre une alimentation équilibrée et un exercice physique régulier qui permet de déstocker les graisses.

6. Stimuler son cerveau

Des études scientifiques montrent que l’activité physique améliore les capacités de mémorisation et d’attention.

De récentes recherches portant sur des personnes âgées laissent entendre que l’exercice régulier permettrait de retarder le déclin cognitif et les effets de la maladie d’Alzheimer. À l’inverse, la sédentarité à la quarantaine augmente le risque de développer un Alzheimer au grand âge.

7. Garder le moral

Est-ce l’effet d’une meilleure oxygénation des tissus, de la détente musculaire ou de la libération des endorphines, les hormones du bien-être ? Une chose est sûre, le sport est un excellent antistress. Les personnes souffrant d’anxiété ou de dépression en tirent les meilleurs bénéfices. « Une personne déprimée qui ne bouge plus et ne parle plus à personne va mieux récupérer, si elle pratique une activité physique. Elle sera plus motivée et va se resocialiser plus vite », observe le Pr Rochcongar.

8. Vivre mieux, plus longtemps

En novembre 2012, un rapport de l’Académie de médecine intitulé Activités physiques et santé commençait en ces termes : “De nombreuses publications confirment qu’une pratique “régulière, raisonnée, raisonnable”, des activités physiques et sportives tout au long de la vie augmente l’espérance de vie en bonne santé, retarde la dépendance, et constitue un complément thérapeutique efficace pour de nombreuses affections.”

Trois heures d’activité physique modérée par semaine réduiraient le risque de mortalité prématurée d’environ 30 %. Mais surtout, à force de s’entraîner, chacun gagne une meilleure image de soi, se forge un réseau social, ressent plus de plaisir…

9. Renforcer son immunité

L’effet réel de l’activité physique sur le système immunitaire est encore discuté. Mais il semble que l’exercice, à condition de ne pas être d’une intensité trop élevée, renforce nos défenses immunitaires.

Des études ont observé un effet significatif chez les personnes âgées. Ainsi dans son rapport, l’Académie de médecine note : “La réponse au vaccin antigrippal apparaît meilleure chez le sujet âgé physiquement actif.”

10. Prévenir le cancer

Pratiquer une activité physique régulière réduit d’environ 40 % le risque de développer un cancer du sein ou du côlon. Chez les personnes déjà atteintes par la maladie, le sport diminue le risque de rechute.

Après un cancer du sein, les femmes qui marchent trois à cinq heures par semaine voient leur risque de récidive abaissé de 20 à 50 %.

L’activité physique semble avoir aussi un effet préventif dans le cancer du poumon, de la prostate et de l’endomètre.

Il est aussi essentiel d’apporter un équilibre alimentaire, mais aussi d’équilibrer les différents domaines de sa vie (ce que j’explique dans mon ouvrage).

Le bon rythme

Pour que l’exercice ait un impact sur la santé, il faut pratiquer :

  • 30 minutes au moins, cinq jours par semaine, une activité physique modérée (léger essoufflement) : marcher, pédaler, monter/descendre les escaliers…
  • 20 minutes au moins, trois fois par semaine une activité physique intense (avec fatigue musculaire) : une heure de jardinage, un jogging, un tennis…

Lorsque vous prenez conscience d’une pratique sportive régulière, il vous viendra naturellement l’envie d’en faire tant les bienfaits se font ressentir rapidement.

Si vous souhaitez aller plus loin à ce sujet, n’hésitez pas à vous procurer mon ouvrage « Bien être et sport : l’équilibre au féminin », disponible en version kindle ou format papier.

Si vous le désirez, vous pouvez tester gratuitement l’abonnement kindle, qui permet de visionner mes livres et bien plus encore 🙂 .

Prenez soin de vous et de vos pensées.

Stéphanie

 

 

 

3 étapes pour dépasser ses pensées négatives

3 étapes pour dépasser ses pensées négatives

Maintenant que vous me suivez depuis quelques temps, vous avez pu remarquer que la possitivité fait partie entière de ma vie (avec mon incorrigible âme d’enfant 🙂 ). Mais je suis comme tout un chacun, il m’arrive de me laisser envahir par des pensées négatives.  Ces pensées m’emmènent parfois dans un tourbillon indomptable, qui me donne juste l’envie de ne rien faire. 

Un sentiment de découragement, de lassitude, et un manque d’envie débarque tout à coup.

 Ce qui est terrible avec ces émotions? : dès que l’une d’elle arrive nous nous focalisons dessus et en oublions tout le reste (exit la pensée positive).

Je vous avez déjà fait un article sur 5 étapes pour être heureux. Aujourd’hui nous allons délaisser la pire de celles-ci, la plus corriace, celle qui s’ancre en nous et que l’on a bien du mal à faire partir : la négativité.

En trois petites étapes nous allons pouvoir dire byebye à cette mauvaise habitude, elle est pas belle la vie?! 🙂

Parce que oui, penser de façon négative est une habitude qui s’installe facilement. Mais ce qui est magique c’est que nous pouvons aussi désinstaller cette habitude et vaincre nos pensées négatives.

1/ Avoir conscience de ses pensées négatives

Pour réussir à se libérer de ces schémas, il faut avant tout les voir, les nommer et les analyser. En prendre conscience est essentiel, même si ce n’est pas chose facile, car cela nécessite de remettre en question nos habitudes et de réfléchir à ce que l’on pense.

Mais c’est aussi le premier pas qui changera tout. Lorsque vous réussirez cela, le processus sera enclenché.

Il va donc falloir identifier ces moments où, par exemple, vous vous dites « quelle idiote je suis ! » ou « je ne suis douée pour rien ». Demandez vous pourquoi vous vous dites cela. Est-ce réel ou est-ce que vous dites ça sous le coup de la colère, du stress ou du manque d’estime et de confiance pour vous-même ?

Dans tous les cas stoppez cela tout de suite!

Imaginez que vous êtes votre meilleure amie, vous diriez-vous cela ? Bien sûr que non. 

Cette pensée n’est pas vous en tant qu’individu mais une simple habitude, un instinct de survie du moment.

 

2 / Mener son esprit sur une chose positive

Plutôt que de concentrer votre esprit sur cette chose négative, regardez autour de vous et cherchez quelque chose de positif.

Dans n’importe quelle situation vous trouverez toujours, je vous l’assure, un brin de bonheur.

Par exemple, lorsque vous rentrez d’une journée chargée et épuisante, prenez le temps de regarder ce qui se passe autour de vous. C’est parfois un petit rien qui met du baume au cœur.  Votre enfant qui prend son goûter, un oiseau posait sur une branche, votre chéri dont vous remarquez une de ses petites mimiques qui vous font rire…prenez le temps de voir ce qu’il se passe autour de vous. 🙂

3 / Inventer ses souvenirs de bonheur

La meilleure façon de combattre des pensées négatives et de faire en sorte d‘accumuler le plus de souvenirs positifs que possible afin d’être quasiment immunisé contre ces petites pensées destructrices. Pour chaque épisode de joie dans votre journée, prenez 20 secondes pour pleinement ancrer en vous les émotions qu’il vous apporte. Essayez de faire cela instantanément, c’est à dire au moment où ces moments de joie surviennent, mais aussi le soir avant d’aller dormir.

Cela va permettre de t’envoler au pays des rêves sur une note de bonheur mais aussi de pleinement les intégrer dans ta mémoire puisque le sommeil favorise les souvenirs.

Bonus personnel 🙂 : j’écris régulièrement dans mon cahier du bonheur les événements positifs qui ont lieu. Grâce à cela, je peux, quand je le désire, me rappeler ce qu’il s’est passé, et bien souvent, cela me fait sourire. 🙂 

J’espère que ces précieux conseils vous seront utiles, et si vous souhaitez avancer en autonomie vous pouvez vous procurer mon livre « réveillez la magie qui est en vous! ».

Prenez plaisir dans vos pensées positives.

A très bientôt

Gratuit : extrait du guide de la pensée positive

* Des conseils et des astuces pour mettre en pratique immédiatement la pensée positive.

* Un guide à la portée de tous avec des exercices simples.

* Prenez conscience de vos pensées pour avancer sereinement.

10 solutions vers le bonheur

10 solutions vers le bonheur

1- Se concentrer sur l’essentiel :

Lorsque l’on a des contraintes, des obligations, nous sommes tentés de les repousser.

On  les remplace par d’autres taches, moins importantes ou qui pourraient être gérées différemment.

Par exemple, à quoi bon vérifier ses mails persos plusieurs fois par jour ou pire se connecter sur les réseaux sociaux ou tout autre divertissement lorsque l’on a des choses importantes à faire!!!

Si nous cumulons le temps dispersé ainsi dans la journée, nous nous rendons vite compte à quel point nous perdons de précieux instants. 

2- Se simplifier la vie, c’est aussi arrêter de trop s’informer :

Intéressez-vous à ce qui vous est nécessaire. Évitez de perdre trop de temps à vous éparpiller, concentrez-vous sur l’essentiel. Faites ce qui est important pour avancer, informez-vous sur ce qui vous est utile et non « futile » 🙂 .

3- Faire une seule chose à la fois:

Pour être productif(ve), nous sommes parfois sur tout les fronts en même temps, on veut tellement bien faire que l’on s’éparpille !!

Il est préférable de FAIRE UNE CHOSE A LA FOIS et de bien la faire.

“Courir plusieurs lièvres” donne le SENTIMENT DE NE RIEN AVOIR ACCOMPLI… 

Investissez dans un agenda ou un bullet journal, et organisez-vous, inscrivez les choses à faire et avancez.

4- Faire de la place permet de se simplifier la vie

Videz vos placards! A quoi bon collectionner juste pour au cas où?! 🙂

Votre lieu de vie correspond à votre esprit, alors libérez ce qu’il y a autour!

A t-on vraiment besoin de 10 sacs à main pour être heureuse, d’une salle de bains remplie de maquillage, d’armoires remplies de vêtements ? D’une part cela ne nous permet pas d’être mieux habillés, au contraire, malgré la profusion de vêtements on aura tendance à mettre toujours les mêmes. Idem pour le maquillage..(à quoi cela nous sert t-il d’avoir une tonne de fonds teints, ricils etc…) Pareil pour les meubles et les bibelots… 

UNE MAISON SURCHARGÉE étouffe notre intellect, sans parler du ménage qu’il faut faire après !!

5- N’acheter pas trop :

Pour ne pas avoir de maison surchargée il faut ralentir les achats! Posez vous la question EST- CE QUE J’EN AI VRAIMENT BESOIN, est-ce vraiment nécessaire… Pour cela, on stoppe les achats compulsifs….Si on désire acheter un article, on se laisse une journée de réflexion… juste histoire de voir si l’envie est toujours là le lendemain !!! 

Listez ce dont vous avez vraiment besoin et achetez en fonction de ce qui est nécessaire

6- Se simplifier la vie c’est savoir dire non :

Pourquoi dire « oui » tout le temps? Nous avons le droit de ne pas avoir envie, si cela ne correspond pas à nos idées … On peut tout simplement dire non. Cela s’apprend ; Il faut se déculpabiliser et reconnaître que nous ne pouvons pas toujours être d’accord avec les autres… 

Il n’y a rien de plus inconfortable, voir dérangeant que de faire des choses dont on n’a pas envie!!!

 

7- Éliminer ce qui n’est pas cohérent avec nos valeurs :

Pour faire plaisir à ses parents, à sa famille ou juste aux yeux de la société, on va faire des actions, des choix qui ne nous correspondent pas toujours. Il est essentiel de ne pas se trahir et de respecter SA VÉRITABLE  NATURE. Dans ce cas là, tout semble tellement plus facile et plus aisé… 

C’est en se respectant que l’on simplifie notre vie 

8- Désencombrer sa vie :

Eliminer ce qui est devenu inutile, ou trop superficiel. 

Ce qui n’est plus en accord avec vous, ne doit pas rester près de vous. Que ce soit un bien matériel, des personnes que vous fréquentez mais dont vous n’êtes plus sur la même longueur d’ondes, ce qui est « lourd » à supporter doit être allégé.

9- Aller vers des choses simples :

Avec le temps, on se rend compte que les choses qui apportent le plus de bonheur, sont des choses accessibles à tous !! Un bien matériel apporte un bonheur éphémère… BIEN SOUVENT CE SONT LES CHOSES LES PLUS SIMPLES…Regarder un coucher de soleil, observer la nature, jouer avec ses enfants, manger un œuf à la coque avec des mouillettes ..

Il est là le bonheur!

10 – Choisir peu, mais des choses qui nous correspondent :

CELA REJOINS LA THÉORIE DU DÉSENCOMBREMENT..Au lieu d’avoir beaucoup de choses on choisi des choses mais en plus petite quantité et avec beaucoup de valeur. Ce sont des choses pour lesquelles ON ÉPROUVE DES SENTIMENTS FORTS!!!  Si je choisis de m’acheter un nouveau manteau, il faut que je sois vraiment heureuse de l’avoir… De même pour les personnes qui nous entoure.. ON DOIT SÉLECTIONNER NOTRE ENTOURAGE !! Ce n’est pas la quantité qui compte mais la qualité… Il faut se poser la question à chaque fois que l’on doit prendre une décision, si petite quelle soit .. Es ce que j’en ai vraiment envie ????

Se simplifier la vie, c’est en fait aller à l’essentiel 

LA SIMPLICITÉ MÈNE AU BONHEUR…

Désencombrer votre vie, soyez des sceptiques positifs, essayez et vous verrez comme on se sent léger, aérienne !! Il est parfois bien difficile de faire front aux aléas de la vie, alors concernant les choses que l’on peut contrôler il faut se détacher du matériel car l’essentiel réside ailleurs.

Gratuit : extrait du guide de la pensée positive

* Des conseils et des astuces pour mettre en pratique immédiatement la pensée positive.

* Un guide à la portée de tous avec des exercices simples.

* Prenez conscience de vos pensées pour avancer sereinement.

Recevez votre réduction de 10 %

En vous inscrivant, vous recevrez immédiatement votre code de réduction, ainsi que mes dernières informations.

 

Bienvenue parmi nous !

Pin It on Pinterest